Mai Khoi, l’ex-diva pop devenue la voix de la contestation au Vietnam. La chanteuse a remporté le Prix international Vaclav Havel pour la dissidence créative, parmi les trois lauréats honorés cette année le 30 mai par le Forum de la liberté d’Oslo. Les lauréats précédents incluent l’artiste chinois Ai Weiwei et le groupe de punk rock russe Pussy Riot

Un article publié dans le Magazine du Monde du 2 juin 2018.  Le morceau phare “Re-education camp” du dernier album Mai Khoi & The Dissidents :