Cambodge : Trois femmes derrière trois court-métrages

Au Cambodge, la renaissance du cinéma est en marche. Ces dernières années, le franco-cambodgien Davy Chou s’est illustré avec le documentaire Le Sommeil d’or et le long métrage Diamond Island. Il est aussi le co-fondateur d’une société de production, Anti-Archive, devenue une pépinière d’où ont émergé les réalisateurs Kavich Neang…[…]

L'ancien cinéma Prasat Pich, sur le boulevard Monivong au coin de la rue 182. Une photo présentée lors d'une exposition du Roung Kon Project. @EleonoreSok

Sur les traces des anciens cinémas de Phnom Penh

A Phnom Penh, l’association Roung Kon se bat pour préserver la mémoire des anciens cinéma. Ces jeunes architectes documentent les vestiges d’un art de vivre perdu. Les plus anciennes salles de cinéma datent de la colonisation française, et avant la décennie meutrière 1970, la capitale comptait 33 salles. Si l’activité…[…]

Le réalisateur Apichatpong Weerasethakul, prend la pause dans les jardins de l'Institut Français à Phnom Penh. © EléonoreSok

Apichatpong Weerasethakul : “Je ne crois pas au cinéma thaïlandais”

Il est devenu mondialement célèbre en obtenant la Palme d’or à Cannes en 2010 avec « Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures ». Depuis, le réalisateur Apichatpong Weerasethakul a vu son nom immanquablement associé à la Thaïlande, sa jungle, ses créatures de légende et ses croyances populaires. Un…[…]
© Eléonore Sok

Au Festival de cinéma de Luang Prabang, les enfants découvrent des films du sud-est asiatique.

Vu du Laos : le 7ème art sort de l’obscurité

Au Laos, le festival de cinéma de Luang Prabang est l’unique évènement consacré au cinéma d’Asie du Sud-Est : 32 films sont diffusés en présence de 21 de leurs auteurs. Un pari osé dans une ville qui ne compte même pas une salle de cinéma ! Une chronique publiée dans M, le Mag…[…]