Le réalisateur Apichatpong Weerasethakul, prend la pause dans les jardins de l'Institut Français à Phnom Penh. © EléonoreSok

Apichatpong Weerasethakul : « Je ne crois pas au cinéma thaïlandais »

Il est devenu mondialement célèbre en obtenant la Palme d’or à Cannes en 2010 avec « Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures ». Depuis, le réalisateur Apichatpong Weerasethakul a vu son nom immanquablement associé à la Thaïlande, sa jungle, ses créatures de légende et ses croyances populaires. Un…[…]
© Eléonore Sok

Au Festival de cinéma de Luang Prabang, les enfants découvrent des films du sud-est asiatique.

Vu du Laos : le 7ème art sort de l’obscurité

Au Laos, le festival de cinéma de Luang Prabang est l’unique évènement consacré au cinéma d’Asie du Sud-Est : 32 films sont diffusés en présence de 21 de leurs auteurs. Un pari osé dans une ville qui ne compte même pas une salle de cinéma ! Une chronique publiée dans M, le Mag…[…]

Au Laos, Luang Prabang fait son cinéma

Au Laos, se tient le seul festival de cinéma dédié à l’Asie du Sud-Est, et c’est dans la paisible Luang Prabang, une ville qui ne compte même pas une salle de cinéma, que l’évènement réunit la crème des cinéastes. Un reportage diffusé le 7 décembre 2016, dans l’émission Vous m’en direz…[…]