Depuis le début 2015, plus de 25 000 personnes, principalement des minorités opprimées de Birmanie ou du Bangladesh, se sont lancées dans la mer d’Andaman et le détroit de Malacca vers la Malaisie ou l’Indonésie. Plus de 300 ont déjà péri.  Un article publié le 7 juin sur le site d’investigation Mediapart, à…[…]