A Siem Reap, le premier Festival de littérature khmère était organisé du 20 au 22 octobre 2017, dans les pagodes Wat Damnak et Wat Bo. Le Cambodge n’est un pays connu pour sa scène littéraire. Fleurissante avant la guerre, elle a été anéantie par le régime des Khmers Rouges. Mais aujourd’hui, le livre renaît peu à peu de ses cendres, sous l’initiative d’une nouvelle génération d’auteurs réunie par l’écrivaine So Phina. Un reportage diffusé dans l’émission « Vous m’en direz des nouvelles » de RFI, le lundi 23 octobre.

Ici, on parlait philosophie de l’oeuvre de Khun Srun, à Wat Bo.

Jean-Baptiste Phou et Hang Achariya lisent un extrait de la pièce « Cambodge me voici ».

Atelier de « storytelling » pour les enfants sous un arbre de Wat Damnak.