Journaliste indépendante couvrant la zone Asie du Sud-Est, je suis basée à Phnom Penh, au Cambodge.

Diplômée de l’ESJ Lille et de l’ESRA Paris, je suis passée par les rédacs des Inrocks.com, du Monde.fr, au service politique du JDD, puis j’ai travaillé au Parisien dans les éditions de Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, de Seine-et-Marne, et service Société : 40 000 kilomètres de banlieue, – 10 points sur mon permis.

Avec l’Asie, ça a a commencé par un voyage en Chine, au Vietnam et au Cambodge il y a dix ans. C’est d’abord une rencontre, avec le pays d’origine de mon père ; réaliser que l’on est d’ici mais que l’on vient aussi un peu de là… Puis c’est une première expérience dans le quotidien anglophone The Phnom Penh Post en 2011 (présenté par le rédac chef comme un « journal du tiers-monde »), avant d’y revenir trois mois en 2013 pour un projet vidéo Swinging Phnom Penh sur la renaissance de la scène culturelle.

Puis 2015 : l’appel du large m’a repris. J’ai sauté le pas et suis partie. Dans ce petit royaume où je suis désormais installée, je travaille en tant que correspondante pour des médias francophones et des titres locaux, en presse écrite, radio et vidéo. Ici, j’ai envie de raconter une Asie du Sud-Est en plein boom dont on entend trop peu parler dans les médias ; son rythme de développement effréné qui laisse les plus faibles à la marge, sa culture traditionnelle à l’épreuve de la modernité, mais aussi ses lumières, ses odeurs, et sa vie trépidante qui surgit à chaque coin de rue.

 

Plus d’infos sur mon profil LinkedIn ici