Si le roi Norodom Sihanouk tenait un blog avec ses analyses politiques, ses photos de chien et ses recettes de cuisine, la pratique du blogging est assez récente dans le royaume, où désormais un Cambodgien sur deux a un accès régulier à internet. La pionnière, Kounila Keo et son « Blue lady blog », s’est vue distinguée par le magazine Forbes en février dernier, parmi les 300 personnalités de moins de 30 ans à suivre en Asie. Un parcours ayant ouvert la voie à une génération d’in uenceurs 2.0 et surtout d’in uenceuses, car les femmes se font plus volontiers porte-voix des sujets de société et s’attaquent aux tabous.

Un article publié dans le trimestriel local francophone Cambodge Mag, en juillet 2017.