Dans le lotus, rien ne se perd. Chaque partie de la plante est consommable, ses feuilles sont utilisées pour le packaging alimentaire et ses fleurs rose pâle à fuchsia sont plébiscitées en décoration. Un ingénieux ingénieur a même découvert que la tige du lotus contenait une fibre qui permet de produire un fil encore plus fin qu’un cheveu et plus solide que la soie! Il a fondé ‘’l’Atelier du lotus’’ à Siem Reap et s’est lancé dans la production d’un éco-textile aux propriétés uniques. Le lotus s’affiche jusque dans la statuaire des Temples d’Angkor où il a été représenté par les bâtisseurs hindouistes et bouddhistes comme autant de symboles de l’élévation spirituelle.

Un voyage au long cours, diffusé dans (la superbe et unique) émission Détours de la RTS, le 24 novembre 2016, à écouter ici.