Le réalisateur Apichatpong Weerasethakul, prend la pause dans les jardins de l'Institut Français à Phnom Penh. © EléonoreSok

Le réalisateur Apichatpong Weerasethakul, prend la pause dans les jardins de l'Institut Français à Phnom Penh. © EléonoreSok

Apichatpong Weerasethakul : « Je ne crois pas au cinéma thaïlandais »

Il est devenu mondialement célèbre en obtenant la Palme d’or à Cannes en 2010 avec « Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures ». Depuis, le réalisateur Apichatpong Weerasethakul a vu son nom immanquablement associé à la Thaïlande, sa jungle, ses créatures de légende et ses croyances populaires. Un…[…]
© Eléonore Sok

Au Festival de cinéma de Luang Prabang, les enfants découvrent des films du sud-est asiatique.

Vu du Laos : le 7ème art sort de l’obscurité

Au Laos, le festival de cinéma de Luang Prabang est l’unique évènement consacré au cinéma d’Asie du Sud-Est : 32 films sont diffusés en présence de 21 de leurs auteurs. Un pari osé dans une ville qui ne compte même pas une salle de cinéma ! Une chronique publiée dans M, le Mag…[…]
Le pêcheur d'huîtres Bernard va rendre visite à Johny, patron d'un bar à Sihanoukville. © MorganFache

Le pêcheur d'huîtres Bernard va rendre visite à Johny, patron d'un bar à Sihanoukville. © MorganFache

La retraite pas si dorée des Français sous les tropiques

Aujourd’hui, nos aînés n’hésitent plus à s’éloigner du bassin méditerranéen pour des destinations plus exotiques comme le Cambodge. La vie n’y est pas chère, certains y trouvent l’amour, d’autres les emmerdes. Je suis partie à leur rencontre. Une exploration publiée sur le site Vice, le 16 novembre 2016, à lire ici.…[…]
Papy et les chiffoniers de la décharge de Stung Meanchey, à Phnom Penh.
© Le Figaro

Papy et les chiffoniers de la décharge de Stung Meanchey, à Phnom Penh. © Le Figaro

Au Cambodge, l’hommage au « papy » de l’ONG Pour un sourire d’enfants

  Après le décès fin septembre de Christian des Pallières, fondateur de Pour un sourire d’enfants, cette ONG cambodgienne d’aide aux déshérités compte bien perpétuer son action. Un article publié dans le quotidien La Croix le 4 octobre 2016, à lire ici : Au Cambodge l’hommage à Christian des Pallières.…[…]
Une fibre de lotus est plus fine qu'un cheveu! © MorganFache

Une fibre de lotus est plus fine qu'un cheveu! © MorganFache

Cambodge, au fil du lotus

Dans la tige du lotus se niche une fibre qui permet de produire un tissu unique au monde. Une technique qui permet d’explorer tout le potentiel de cette fleur aquatique d’une extrême finesse répandue au Cambodge. Un article paru dans le magazine Plantes & Santé d’octobre 2016, A lire ici.…[…]