Libéré sous caution, le chef de l'opposition Kem Sokha n'en demeure pas moins assigné à résidence dans un périmètre réduit autour de sa maison de Tuol Kork. @PrakChanThul

Le chef de l’opposition Kem Sokha libéré après un an de prison

Le chef de l’opposition cambodgienne a été libéré sous caution dans la nuit et a placé chez lui en résidence surveillée. Kem Sokha avait été accusé de comploter pour renverser le régime de Hun Sen avec l’aide des Etats-Unis. Un papier diffusé le 10 septembre 2018, dans le journal de 13h de Radio…[…]

Vu du Vietnam : La voix de la dissidence

Mai Khoi, l’ex-diva pop devenue la voix de la contestation au Vietnam. La chanteuse a remporté le Prix international Vaclav Havel pour la dissidence créative, parmi les trois lauréats honorés cette année le 30 mai par le Forum de la liberté d’Oslo. Les lauréats précédents incluent l’artiste chinois Ai Weiwei…[…]

Cambodge : Trois femmes derrière trois court-métrages

Au Cambodge, la renaissance du cinéma est en marche. Ces dernières années, le franco-cambodgien Davy Chou s’est illustré avec le documentaire Le Sommeil d’or et le long métrage Diamond Island. Il est aussi le co-fondateur d’une société de production, Anti-Archive, devenue une pépinière d’où ont émergé les réalisateurs Kavich Neang…[…]

Renaissance du livre et des ventes, dans l'enceinte de Wat Bo.

Renaissance du livre au Festival de littérature khmère

A Siem Reap, le premier Festival de littérature khmère était organisé du 20 au 22 octobre 2017, dans les pagodes Wat Damnak et Wat Bo. Le Cambodge n’est un pays connu pour sa scène littéraire. Fleurissante avant la guerre, elle a été anéantie par le régime des Khmers Rouges. Mais…[…]

Vu d’Indonésie : Jupe, une chanteuse culottée

Morte le 10 juin d’un cancer, la pop star Julia Perez a enflammé l’Indonésie, premier pays musulman du monde tiraillé entre conservatisme et ouverture occidentale, avec chansons sexuelles et prises de paroles provocantes. Un article publié le 21 octobre 2017, dans  M le Magazine du Monde. #gallery-1 { margin: auto; } #gallery-1 .gallery-item, #gallery-1 .masonry-gallery-grid-sizer { float: left; text-align:…[…]

L'ancien cinéma Prasat Pich, sur le boulevard Monivong au coin de la rue 182. Une photo présentée lors d'une exposition du Roung Kon Project. @EleonoreSok

Sur les traces des anciens cinémas de Phnom Penh

A Phnom Penh, l’association Roung Kon se bat pour préserver la mémoire des anciens cinéma. Ces jeunes architectes documentent les vestiges d’un art de vivre perdu. Les plus anciennes salles de cinéma datent de la colonisation française, et avant la décennie meutrière 1970, la capitale comptait 33 salles. Si l’activité…[…]

Le leader du parti d'opposition Kem Sokha, arrêté à son domicile, en une du journal The Cambodia Daily. ©CambodiaDaily

Le Cambodge s’enfonce dans la répression

Au Cambodge, le chef du parti d’opposition a été arrêté la nuit dernière pour trahison, point d’orgue de plusieurs semaines de répression sur la société civile. A un an des élections, le Premier ministre Hun Sen ne veut prendre aucun risque de perdre le pouvoir. Mon papier diffusé le 4 septembre 2017…[…]