Le leader du parti d'opposition Kem Sokha, arrêté à son domicile, en une du journal Cambodia Daily.

Le Cambodge s’enfonce dans la répression

Au Cambodge, le chef du parti d’opposition a été arrêté la nuit dernière pour trahison : il est accusé de « conspiration avec des puissances étrangères ». Ces dernières semaines, d’autres stations ont été menacées, 19 stations de radios de province ont été contraintes d’arrêter de diffuser les émissions en khmer de…[…]

Vu du Cambodge : le phénomène baek sloy

Un article paru dans M, le magazine du Monde, le 8 juillet 2017 : à lire ici. Voilà, le fameux morceaux « Num paing paté » នំប័ុង ប៉ាតេ, du duo Yuri & Bmo : « Danse comme ça » រាំអញ្ចេក ៗៗ, LE tube de Preap Sovath & Aok Sokunkanha : Le succès de 2016, « Bouge ton talon » រាំញីកែងជេីង,…[…]

Le leader de l'opposition Kem Sokha, dans son bureau de vote à Phnom Penh. @Reuters

Elections communales au Cambodge : une percée majeure pour l’opposition

Des élections communales se sont déroulées dimanche 4 juin au Cambodge. Un scrutin marqué par un taux record de participation de 85%. La Commission nationale pour les élections (NEC) a publié ses premiers résultats préliminaires. Un papier diffusé dans le journal de 8h15 de Radio Vatican, lundi 5 juin 2017,…[…]