Libéré sous caution, le chef de l'opposition Kem Sokha n'en demeure pas moins assigné à résidence dans un périmètre réduit autour de sa maison de Tuol Kork. @PrakChanThul

Le chef de l’opposition Kem Sokha libéré après un an de prison

Le chef de l’opposition cambodgienne a été libéré sous caution dans la nuit et a placé chez lui en résidence surveillée. Kem Sokha avait été accusé de comploter pour renverser le régime de Hun Sen avec l’aide des Etats-Unis. Un papier diffusé le 10 septembre 2018, dans le journal de 13h de Radio…[…]

Un pêcheur du village de Santhepheap, dans le district de Siem Pang, au Nord-Est du Cambodge, juste après l'inondation de la rivière Sekong, provoquées par l'effonrdment du barrage Nam Noy au Laos. Les eaux sont alors redescendues dans le lit de la rivière, mais restent hautes en cette saison des pluies. ©EléonoreSok

Après l’effondrement du barrage au Laos, le Cambodge menacé

Une chronique diffusée dans l’émission “Le Monde est petit” sur la RTBF le 7 août 2018 :…[…]